Virta Health Corp., vétéran des Anciens Combattants et de la Silicon Valley. Un partenariat entre la société se concentre sur l'affirmation selon laquelle la société fournit un traitement cliniquement prouvé pour inverser le diabète de type 2 de manière sûre et durable sans médicament ni chirurgie.
L'explication est au centre d'une discussion en cours sur l'effet du régime céto sur le diabète. Certains experts en diabète sont sceptiques quant à la promesse de Virta et craignent que la relation de l'entreprise avec le gouvernement fédéral donne trop de fiabilité au régime alimentaire.

L'accord a contribué à rehausser le profil national de Virta, en développant un système breveté de formation et de surveillance à distance pour aider les personnes atteintes de diabète de type 2 à suivre le régime céto riche en graisses et en glucides.
Malgré ses exigences strictes, le régime céto a gagné en popularité auprès des consommateurs ces dernières années, et des études montrent qu'il aide à perdre du poids et à améliorer la santé. Cependant, la prétention de la société à inverser le diabète est inhabituelle. Le diabète de type 2 est souvent associé à un excès de poids, et la société affirme que ses études suggèrent qu'une perte de poids importante par céto peut réduire la glycémie des patients et le besoin de médicaments contre le diabète. .

Le régime alimentaire a gagné le soutien de certains chercheurs sur le diabète et de groupes de patients. Cependant, d'autres défenseurs de la santé publique craignent que la science du traitement du diabète avec le régime céto ne soit pas bien étudiée. Ils s'inquiètent de l'effet céto sur l'alimentation dans le cœur et de la pénurie de légumes et de fruits en général.

Dans un communiqué de presse expliquant la collaboration, le secrétaire de VA, Robert Wilkie, a déclaré que le régime Virta aiderait le département à créer une "approche plus globale des soins".
En vertu de l'accord, Virta offre des services gratuits à environ 400 patients VA pendant un an, tandis que les fonctionnaires fédéraux évaluent le service et la santé.
En novembre, Virta a annoncé dans un communiqué de presse que les premiers résultats sur 90 jours étaient prometteurs. Il a rapporté que les anciens combattants ont perdu du poids, abaissé la glycémie et réduit leur dépendance aux médicaments contre le diabète.

Cependant, Virta a refusé de fournir des données sous KHN, notant que les informations sur les patients devaient être protégées. Il a eu un entretien avec Anand Parikh, alors conseiller en chef et vice-président des finances. Il a dit qu'il espérait que le partenariat avec VA se développerait bientôt. Parikh, qui a quitté l'entreprise en décembre, a déclaré que la future coopération gouvernementale exigerait un paiement à Virta, mais qu'il était trop tôt pour estimer un prix. Le traitement est actuellement de 370 $ par mois pour les autres patients et un tarif de départ unique de 500 $.
Un porte-parole de VA n'a pas répondu à des questions écrites détaillées sur l'association.
VA gère le plus grand système de santé intégré du pays et est considéré comme un chef de file dans les soins du diabète. Environ 25% des patients ont la maladie, ce qui est le double de la moyenne nationale. Le diabète est la principale cause de cécité, de maladie rénale et d'amputation au sein de l'AV.
Virta propose des conseils, un suivi et un support pour les régimes via une application pour smartphones. Les patients peuvent utiliser les services tout au long de la journée et télécharger régulièrement des relevés de glycémie et d'autres détails médicaux tels que le poids et la pression artérielle.

"L'une des choses les plus importantes de notre approche est que nous sommes individualisés pour chaque personne", a déclaré Parikh. Il a dit.

Le travail de VA avec Virta a même sonné l'alarme à Capitol Hill.

En octobre, le représentant Josh Gottheimer (DN.J.) a envoyé une lettre à Wilkie, déclarant que "le partenariat entre VA et Virta Health Corporation a donné le consentement implicite du régime cétogène pour inverser les effets du diabète de type 2". La lettre a également ajouté: "La promotion d'un régime cétogène pour les patients diabétiques peut augmenter les risques pour la santé."

Ni Gottheimer ni son personnel n'ont répondu aux demandes répétées de commentaires sur la raison de la lettre.

Les études Virta découvrent les avantages de Keto
Les responsables de Virta ont d'abord exprimé l'idée de partenariat lors de la gestion du président Barack Obama. L'accord a été signé l'année dernière après que l'ex-représentant Jeff Miller (Floride), un lobby de Washington, s'est engagé pour travailler pour l'entreprise. Miller a pris sa retraite de son poste en janvier 2017 après avoir été le vigoureux président du Comité des anciens combattants de la Chambre pendant six ans.

Le lendemain de son inscription en tant que lobbyiste pour Virta, Miller a envoyé une note à Darin Selnick, un haut responsable politique de la VA avec la langue suggérée, selon des courriels obtenus par le biais du Freedom Act. Selnick l'a examiné et est ensuite passé à un officier du département de recherche VA.

Parikh a déclaré que VA avait soigneusement évalué l'enquête de Virta avant la conclusion de l'accord. L'association a été annoncée en mai.

Virta a été fondée en 2014 par le capital-risqueur Sami Inkinen après que les médecins lui ont dit qu'elle avait des symptômes de prédiabète. Dr. recherche des régimes à faible teneur en glucides. Stephen Phinney et Jeff Volek l'ont rejoint. Les deux ont écrit un livre sur le régime Atkins, qui souligne la sérieuse limitation des glucides et utilise à la place certains aliments riches en graisses.

Le porte-parole de l'American Diabetes Association a refusé de commenter le régime de traitement de Virta, mais tout en soulignant un article dans son magazine qui souligne certains des avantages du régime céto, tels que la glycémie et la réduction de poids, il a énuméré les inconvénients possibles, y compris les nutriments manquants, le risque de déshydratation et les coûts élevés. .

Pourtant, de nombreux professionnels de la santé ont déclaré qu'il y avait peu de preuves que le régime puisse produire des résultats à long terme qui améliorent le diabète.

De plus, certaines études montrent qu'un régime pauvre en graisses ou à base de légumes, comme le régime méditerranéen, a des résultats similaires et présente un risque pour la santé plus faible. Bien que les directives cliniques VA pour les soins du diabète reconnaissent les avantages potentiels des régimes à faible teneur en glucides tels que le céto, il est clair que "les preuves à l'appui du régime méditerranéen sont plus fluides et plus robustes que les régimes à faible teneur en glucides".

Les partisans du régime céto soulignent qu'une option végétarienne est également disponible.

Le site Web de Virta répertorie six documents de recherche comme preuve de l'aide apportée par la société au diabète, ce qui s'est traduit par des améliorations significatives de divers marqueurs cliniques du diabète, notamment l'obésité et la glycémie.

Les articles ont été revus par l'arbitre, mais sont basés sur une seule étude clinique non randomisée de 262 patients, tous financés par Virta. Parmi les auteurs de ces articles figurent Volek et Phinney.

En avril, deux consultants Virta ont écrit un article passant en revue plusieurs études dans une revue et montrant que les régimes à faible teneur en glucides «sont efficaces pour inverser le diabète à court terme».

Préoccupations concernant les carences nutritionnelles alimentaires
Il est directeur du programme de pratiques et de résultats de prévention de l'Université de Stanford. Randall Stafford a examiné les recherches de Virta et décrit les résultats comme «encourageants». Cependant, il a dit que le groupe de comparaison, qui est appelé "contrôle" dans les cercles scientifiques, est tout à fait inutile car il est composé de "personnes qui ne veulent pas changer leur alimentation".

Stafford a déclaré que les résultats n'indiquaient pas que le traitement Virta avait changé le diabète.

"Mon commentaire est que le régime céto n'est pas un remède mais une mesure temporaire", a-t-il déclaré.

En avril, il a appelé le comité des médecins responsables, Wilkie, une organisation à but non lucratif de recherche et de défense qui prônait les régimes à base de plantes, d'annuler l'association Virta dans une lettre.

"L'approche de l'entreprise consiste à placer les patients diabétiques dans un régime cétogène à faible teneur en glucides", indique la lettre. "Dans le meilleur des cas, ce type de régime alimentaire peut agir comme un" pansement "pour le diabète, mais il présente de graves risques pour la santé, notamment des taux de cholestérol plus élevés et des carences en nutriments.

Une étude majeure de la Société européenne de cardiologie, publiée en 2018, a révélé que ceux qui avaient un régime pauvre en glucides avaient un risque plus élevé de maladie coronarienne, d'accident vasculaire cérébral et de cancer.

Le Dr est un professionnel de la santé associé à NYU Langone Health. Dans un article d'opinion dans le Journal de l'American Medical Association, Shivam Joshi a suggéré que l'examen des études Virta en avril devrait être "soigneusement interprété" parce que le groupe de participants est indépendant. . Il a choisi et dit que la revue "offre un récit trop enthousiaste" qui ignore le travail critique du mode de vie cétogène.

"Tout régime alimentaire peut être efficace lorsqu'il est associé à des interventions intenses sur le mode de vie", a déclaré Joshi dans une interview. Il a dit. "La vraie question devrait être sur les avantages à long terme du régime lui-même."

. régime cétogène (t) nutrition (t) soutien nutritionnel (t) politique (t) politique (t) sécurité des patients (t) changement de comportement en matière de santé (t) politique de santé (t) diabète sucré de type 2 (t) diabète diabète sucré de type ii (t) type 2

Promotion chez notre partenaire