Fat Burner - Pilules minceur efficaces pour perdre du poids

La bronchite est une maladie respiratoire courante qui implique une inflammation et souvent une infection des muqueuses bronchiques. Les symptômes de la bronchite varient selon les causes et la gravité de la maladie. À en juger par l’intensité et la durée de la maladie, la bronchite peut être aiguë ou chronique.

La bronchite aiguë a un début rapide et produit des symptômes graves. Cependant, la plupart des personnes atteintes de bronchite aiguë répondent bien aux traitements spécifiques et se rétablissent généralement rapidement et définitivement, avec un risque de rechute minime. La bronchite aiguë est très fréquente chez les enfants et est donc aussi communément appelée « bronchite infantile ». Ce type de bronchite peut durer de quelques jours à 2-3 semaines. La bronchite aiguë est très traitable et entraîne rarement des complications. Cependant, en l’absence de traitement médical, la bronchite aiguë peut éventuellement devenir chronique ou entraîner des maladies pulmonaires (pneumonie, emphysème).

Contrairement à la bronchite aiguë, les formes chroniques de la maladie provoquent des symptômes persistants et récurrents. Bien que les manifestations cliniques de la bronchite chronique soient moins intenses, ce type de maladie est très difficile à traiter. Même si les patients atteints de bronchite chronique répondent bien à des traitements médicaux spécifiques, ils subissent souvent une rechute après avoir terminé le cycle des médicaments sur ordonnance. La bronchite chronique peut durer environ trois mois, se reproduisant régulièrement sur une période de deux ans ou même plus. La bronchite chronique affecte souvent les poumons et peut entraîner de graves maladies pulmonaires. En fait, la bronchite chronique est l’un des types de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) les plus fréquemment diagnostiqués. La bronchite chronique a une incidence très élevée chez les fumeurs et est également connue sous le nom de « maladie des fumeurs ».

Selon les déclencheurs de la maladie, la bronchite peut également être classée en bronchite infectieuse et non infectieuse. La bronchite non infectieuse est généralement le résultat d’une exposition à long terme à des produits chimiques, à la fumée de cigarette et à des polluants. Les allergènes (pollen, particules de poussière) sont également des déclencheurs de bronchite non infectieuse, provoquant des récidives régulières de la maladie. La bronchite infectieuse implique une infection par des micro-organismes et ses symptômes sont généralement plus intenses. Les agents infectieux courants responsables de ce type de bronchite sont les bactéries, les virus, les mycoplasmes et les organismes fongiques.

La bronchite aiguë est souvent associée à des infections bactériennes ou virales. La maladie est couramment acquise pendant les saisons grippales et provoque des symptômes tels que : toux sèche ou improductive, frissons, fièvre faible ou modérée, mal de gorge, gêne et douleur dans la poitrine, respiration sifflante et essoufflement. Avec un traitement approprié, les symptômes de la bronchite infectieuse aiguë sont rapidement soulagés et la maladie peut être complètement surmontée en quelques semaines.

La bronchite chronique est généralement le résultat de maladies respiratoires antérieures mal traitées ou non traitées. Ce type de bronchite survient souvent lorsque les muqueuses bronchiques s’enflamment et s’infectent plusieurs fois sur une courte période de temps. La bronchite chronique est généralement une conséquence de l’exposition à des agents infectieux et non infectieux. L’apparition et la progression de la bronchite chronique sont fortement influencées par le tabagisme, qui augmente les symptômes de la maladie et ralentit la cicatrisation des tissus et organes respiratoires. La bronchite chronique provoque des symptômes tels qu’une toux très productive, un essoufflement prononcé, une respiration superficielle, une respiration sifflante, une gêne et des douleurs thoraciques.