Noël vegan: un blasphème gastronomique?

Noël vegan: un blasphème gastronomique?

décembre 21, 2019 Non Par Camille Leroy


Noël arrive avec sa procession du Nouvel An, ses fêtes rabelaisiennes et ses spécialités saisonnières. Par conséquent, le chapon, la dinde, le saumon fumé, le foie gras, le boudin blanc, les huîtres et autres caviar sont invités depuis des siècles à nos tables familiales décorées de pots de bougies, de chandeliers, de paillettes et d'étoiles. Autant de produits et de recettes qui racontent la grande tradition (parfois centenaire) de Noël.

Une tradition de la veille de Noël qui a son origine dans la religion chrétienne, bien sûr. Pour célébrer la venue du Christ, Noël a été précédé d'une période de "jours de pénurie" jusqu'à la messe de Noël. Cette nuit-là, de retour de l'église, un "repas gras" était de mise: le fameux réveillon du Nouvel An qui a réuni la famille autour de fêtes généreuses.

Haro au foie gras

Cependant, à l'approche des vacances, nous assistons régulièrement à la résurgence de controverses sur le foie gras, la viande et les autres cerises du monde entier. Des combats recherchés par les végétaliens et les antispécifiques qui, durant cette période, n'arrêtent pas d'alerter l'opinion sur le bien-être animal et de condamner les pratiques comme l'alimentation forcée.

En conséquence, le foie gras deviendrait un produit en proie, banni de nos tables et réservé aux spiritueux barbares et insensibles. Déjà interdite en Californie, la liste des pays hostiles à la stéatose hépatique ne cesse de s'allonger. Cela dit, pensons-nous au bien-être de l'huître qui sera avalée, même mâchée, vivante, sans même avoir été assommée au préalable? Et qu'en est-il d'une feuille de laitue? N'as-tu pas aussi le droit de respecter? Car oui, une plante est aussi un être vivant après tout …

Puzzle d'intendance

Dans une période où la participation des végétariens et végétaliens est de plus en plus importante dans notre société, admettons que leur présence peut grandement compliquer la tâche de l'hôtesse. Wow, je suis désolé, ici je deviens sexiste … La tâche des hôtes, disons, est d'être politiquement correcte.
Par conséquent, comment préparer un repas de Noël sans trahir la tradition et sans que cet impératif devienne un puzzle.

En fait, dans une telle situation, il n'y a pas cinquante mille solutions. Ou nous faisons un repas unique au risque d'offenser les amoureux de la tradition de cette liturgie gastronomique, pour qui un Noël sans dinde et foie gras est comme une grève sans utilisateurs mécontents: ça ne sert à rien … Ou on en prépare deux (ou plus) des menus pour satisfaire Léa qui est une végétarienne convaincue, Théo qui est allergique au gluten, Nadia qui est musulmane, grand-mère Renée, une diabétique, qui n'a pas de sucre, sans oublier le grand-père Marcel qui, pour des raisons purement mécaniques, n'est fait qu'en bouillie et pré-mâché. Bref, un cauchemar dans la cuisine!

Un peu d'imagination

À cet égard, on peut légitimement se demander à quoi ressemblerait un repas de Noël si certains de ses éléments essentiels étaient emportés. En fait, j'ai oublié la cuisine de l'ouverture des huîtres, j'ai évité la coupure dangereuse des tranches de foie, adieu l'envie de réussir la cuisson de la dinde.

Mais opter pour des recettes végétaliennes peut aussi vous permettre de renouer (de loin) avec des plats traditionnels comme un faux-gras (foie gras sans viande) préparé avec du tofu et des champignons. Pour ceux qui sont tentés par l'expérience des produits à base de viande, cela peut être l'occasion de découvrir ce rôti près de la viande par sa texture et sa saveur. Enfin, il semble …

D'autres préfèrent une approche plus classique à base de légumes comme un parmentier de citrouille, un bourguignon avec des légumes et une purée de pommes de terre ou un risotto d'épeautre, du beurre de châtaigne et des champignons.

Et puis, on peut finir cette Saint-Sylvestre avec un sorcier aux noix de cajou et un tronc en chocolat végétalien, que l'on pourra offrir une pièce au Père Noël, s'il vient à table …

Le fait est qu'il est impératif de se rappeler qu'un réveillon du Nouvel An est avant tout un moment de partage, de respect et de générosité. Végétalien ou pas, avec ou sans foie gras: faites-vous plaisir, passez de bonnes vacances en famille et rendez-vous en 2020.

Les gaufres de Gaëlle et André

Les gaufres! Tradition de Noël directement de Belgique. Un grand classique pas aussi simple que ça pour réussir. En fait, faites rapidement une gaufre gommeuse, sèche, grasse, sans goût ni goût. Une médiocrité qui ne peut cacher une benne Nutella, du sucre ou de la crème fouettée.

Et puis il y a les gaufres de compétition comme celles préparées par André et Gaëlle Gourgues que vous retrouverez pour la quatrième année au Marché de Noël, place des Bancs, à Limoges.

Le secret de votre recette? Vous ne le saurez pas, mais ce qui est certain, c'est que la qualité des ingrédients utilisés (beurre, vrai, lait, limousin, œufs, frais) est indispensable pour réaliser à volonté ces gaufres légères, presque aérées, croustillantes et savoureuses.

Les Limougeauds ne se trompent pas car il faudra être patient pour goûter les gaufres Gaëlle et André, qui se suffisent à elles-mêmes.

Pinot Gris 2015

Habituellement, lors du choix d'un vin, vous ne pensez pas forcément à un vin d'Alsace et attendez souvent jusqu'à Noël pour vous souvenir que cette région possède un vignoble exceptionnel et des vins de très grande qualité.

Nous y voilà, Noël est là. En ces vacances, il n'y a aucune excuse pour ne pas redécouvrir cette dénomination. Suivons donc les conseils de Franck Lannier.
Ainsi, le caviste de Mille et Une Vignes, à Ussel, a sélectionné ce Pinot gris 2015 élaboré par Frédéric Mochel, vigneron qui perpétue une tradition familiale aux portes de Strasbourg.

Son vin blanc a une élégante tunique jaune clair, lumineux et chaud. Le nez révèle des arômes de fruits jaunes (pêche) et blancs (poire), ainsi que des notes épicées. En bouche, l'équilibre nous séduit, cette matière généreuse, cette douceur maîtrisée qui ne prend pas tout sur son passage et qui permet de percevoir une fin toute en fraîcheur et subtilité. Un bon plan pour votre réveillon de Noël.

Fabrice Varieras

Promotion chez notre partenaire