Nous sommes de retour avec la prochaine manche de mon premier Draft Big Board de la saison NBA. Pour rappel, j'ai divisé mes 50 meilleurs joueurs en 6 niveaux et leur ai donné un peu d'informations sur chacun d'eux, en plus d'énumérer quelques mentions honorables et même des joueurs à surveiller pour la saison prochaine. Nous avons déjà fait les niveaux 1 et 2 et les niveaux 3 et 4, et c'est aujourd'hui la dernière entrée avec les niveaux 5 et 6, plus les mentions honorables.

Rejoignez-moi @AneeshNamburi pour toute question ou dans les commentaires ci-dessous et je serai heureux d'y répondre. Veuillez le faire. Je m'ennuie beaucoup en ce moment.


Niveau 5

34) Scottie Lewis (Floride, Ala, étudiant de première année)

Si vous regardez simplement la défense, Lewis pourrait être un choix de loterie. Cela me fait mal de le dire, mais offensivement, cela a été un désastre et ce n'est pas près d'être prêt même pour le niveau collégial. Une partie de cette énergie frénétique qui stimule le profil défensif de Lewis entrave son jeu offensivement en termes de création et de prise de décision, et il n'a pas découvert de cavalier cohérent. J'ai probablement Lewis un peu grand, mais je suis prêt à l'acheter pour devenir un joueur suffisamment acceptable pour attaquer offensivement ses outils, capacités et énergie défensifs.

35) Jared Butler (majordome, garde, étudiant en deuxième année)

Considérez Butler comme un autre dribble, passe et garde que tant d'équipes convoitent. Amenant Baylor à sa meilleure saison de l'histoire du spectacle, Butler a obtenu en moyenne un score élevé de l'équipe de 16,0 points tout en réalisant 38% de ses trois et pourrait avoir la meilleure maniabilité dans cette classe de projet tout en prenant les lectures nécessaires pour maintenir l'offensive en mouvement. Bien qu'il ne soit pas un défenseur d'élite, il faisait partie de l'une des unités défensives d'élite du basket-ball universitaire cette saison (5e en efficacité défensive) et peut apporter une valeur au niveau de la NBA avec son cadre solide pour un gardien et des mains rapides avec ses 1,6 Vol par match avec un taux de vol de 3,2% en 2019-20.

36) Malachi Flynn (San Diego State, Guard, Junior)

Flynn a été honnêtement l'un de mes joueurs préférés à regarder cette saison en raison de ses compétences en tir et hors-jeu. En amenant San Diego State à une saison en tant que l'une des meilleures équipes de basket-ball universitaire, Flynn a également montré des capacités de manipulation, de distribution et suffisamment de séparation qui devraient se traduire par de meilleurs athlètes. Il est difficile de le classer plus haut en raison de son manque de taille (comme un petit garde me fait mal de le dire), mais Flynn devrait se tailler une carrière productive.

37) Devon Dotson (Kansas, Guard, Sophomore)

Dotson a mené la charge pour l'une des meilleures équipes de basket-ball universitaire, mais sa productivité n'a pas été suffisante pour le soulever lors des discussions préliminaires. Il est l'un des joueurs les plus rapides du repêchage, un monstre en transition, il termine très bien sur le ring et c'est un défenseur agaçant de garde qui utilise très bien sa force. Son tir et ses passes bien justifiés nécessiteront probablement un peu de développement, ce qui éloignera probablement Dotson du terrain de la NBA tôt et obligera les équipes à faire une pause avant de recruter un meneur de jeu "senior".

38) Isaiah Joe (Arkansas, Ala, Sophomore)

Après avoir tiré 41% de 3 tentatives en 8 au cours de sa première année, Joe s'était mis en considération pour un choix de première ronde. Bien qu'il ait chuté à 34% des profondeurs de la saison dernière, le laissant hors de cet endroit, il y a toujours un cas significatif pour son potentiel NBA en raison du volume, de la variété des tirs et de la précision globale au cours de ses deux années en Arkansas. . De plus, Joe a montré de solides indicateurs de défense d'équipe en nombre et en films, et a fait preuve de perspicacité. La seule chose qui vous empêche de devenir un joueur à rotation positive est d'ajouter une bonne quantité de force à votre corps de 170 livres.

39) Joel Ayayi (Gonzaga, Guardia, RSophomore)

Alors qu'Ayayi s'est un peu effondré en février, ses performances en tant que MVP du West Coast Conference Tournament lui ont rappelé pourquoi certains l'avaient choisi comme premier choix au début de 2020. À 6 pieds 5 pouces, il a montré compétences en tant que créateur de jeu secondaire et tireur sur et hors du ballon. Sa structure encore en développement et son manque d'explosivité limitent sa capacité dans le cerceau, mais il fait toujours un travail décent pour comprendre comment marquer sans ces outils physiques. Le problème est que ces compétences étaient en quelque sorte «allées et venues» cette saison, donc les équipes qui décident de prendre un flyer sur Ayayi le feront probablement dans l'espoir qu'un développement continu puisse peaufiner leur jeu.

40) Zeke Nnjai (Arizona, Big, étudiant de première année)

Vous ne pouvez pas ignorer la productivité de Nnaji cette saison, qui est en moyenne de 16,1 points et 8,6 rebonds par match avec 57% de tirs cette saison. Alors que sa portée de tir actuelle s'étend légèrement au-delà de la portée moyenne, son pourcentage de lancers francs de 76% offre beaucoup d'espoir en tant que large potentiel. Le problème est la défense, où Nnaji se bat comme un tweener 4/5: il n'y a pas assez de force pour protéger les gros adversaires sur le poteau et il n'est pas assez mobile pour tirer le périmètre.

41) Isaiah Stewart (Washington, Big, étudiant de première année)

Bien que Stewart ait les outils physiques d'un grand moderne de 6 pieds 9 pouces, 250 livres avec une envergure de 7 pieds 4 pouces, il n'a vraiment rien montré pour justifier une sélection de haut niveau. Il a démontré une solide présence intérieure et un moteur infatigable, dont le second devrait être positif pour les évaluateurs de la NBA. Si le tir extérieur de Stewart s'améliore et qu'il découvre comment compenser sa capacité de saut inférieure pour mieux finir autour du cerceau et protéger le cerceau, Stewart pourrait être un gros solide rotatif, même un démarreur bas de gamme.

42) Cassius Stanley (duc, ala, étudiant de première année)

Stanley a été agréablement surprenant en tant qu'aile 3 D. Son athlétisme le rend efficace dans la transition et il a fait suffisamment de tirs et de jeux défensifs pour mériter l'attention de la NBA. Les principales préoccupations de Stanley sont son âge (IL A ÉTÉ 20 ANS POUR TOUTE SA NOUVELLE ANNÉE), le manque de création de balle et les erreurs défensives que couvrent principalement ses outils physiques, mais dans une classe avec tellement d'incertitude, Stanley semble une assurance décente , bien qu'avec une option limitée.

43) Cassius Winston (État du Michigan, senior, garde)

À première vue, j'avais fait de Winston un gardien classique pour les étudiants de la classe supérieure qui aurait probablement dû être choisi au premier tour mais qui a fini par glisser car il a été l'un des meilleurs gardiens de point du basket-ball universitaire de l'année. passé. Deux choses ont attiré mon attention, et même si je ne pense pas que cela l'empêchera d'être un joueur utile de la NBA, cela l'éloignera du moule de fondation que vous avez vu dans le passé et qui s'est bien traduit immédiatement. La capacité de Winston à se séparer atteignait déjà son objectif au collège, et j'ai des réserves qu'il pourra le faire sur le plan professionnel. De plus, j'ai vu des gens critiquer sa forme de tir de tir, et il semble y avoir une légère charge / accroc, et combiné avec la division douteuse de Winston, il y a une chance que Winston ne soit pas en mesure de marquer suffisamment pour être derrière point de garde.

44) Vernon Carey (duc, grand, étudiant de première année)

Carey a été l'un des joueurs les plus productifs du basket-ball universitaire cette saison en tant que recrue, avec une moyenne de 17,8 points et 8,8 rebonds par match. Alors que Carey mérite la considération de tous les Américains, les grands qui ne peuvent pas se défendre dans l'espace, tirent (pourcentage de lancers francs à 67% et prennent moins de trois pointeurs par match) ou passent (taux d'assistance 1: 2). rotation) sont très limités en termes de rôle de la NBA. Demandez à votre partenaire Blue Devil Jahlil Okafor.

45) Oscar Tshwiebe (Virginie-Occidentale, Big, Freshman)

Tshwiebe est une bête physiquement. Bien qu'il soit un centre de 6 pieds 9 pouces, son cadre de 250 livres est parmi les plus solides de sa catégorie, et son envergure de 7 pieds 4 pouces permet d'atténuer certains des problèmes de taille. Tshwiebe est un excellent rebondeur avec une grande touche autour du cerceau, et a une vitesse d'élite pour un joueur de sa vitesse. Défensivement, il protège très bien le pneu pour sa taille. Tshwiebe est un pauvre passeur, n'a pas montré suffisamment de flashs constants de rapidité latérale et n'est pas sûr d'offrir de l'espace, mais résoudre l'un de ces problèmes le met en bonne position pour devenir une grosse rotation solide.

46) Matthew Hurt (duc, ailier / avant, étudiant de première année)

Ce fut une saison haute et basse pour Hurt car il a été relégué à un rôle de banc pour les Blue Devils. Cependant, il est toujours un très bon tireur de 6 pieds 9 pouces et un joueur intelligent des deux côtés du ballon, comprenant ce qu'il doit faire et où il doit être pour réussir les jeux. Les équipes peuvent prendre des risques en attendant que leur corps (qui est loin) se développe.

47) Jah’mius Ramsey (Texas Tech, Wing, Freshman)

La valeur de draft de Ramsey est également fortement liée à sa capacité de tir. Capturez et tirez, hors de mouvement, tractions, peu importe – Ramsey peut le faire parmi les meilleurs de sa classe, tirant 43% des 3 cette saison en 5,2 tentatives par match. Le reste de son jeu est au mieux discutable avec un faible effort défensif / conscience et un gameplay inférieur à la moyenne, mais les tireurs de son calibre ont toujours la priorité pour les opportunités.

48) Kaleb Wesson (Ohio State, Big, Junior)

Wesson a vraiment prouvé qu'il était un espoir de la NBA après avoir aminci considérablement avant la saison et avoir toujours montré des compétences modernes au centre tout en conservant son corps costaud. Wesson a tiré 3,4 trios par match et en a réalisé 43%. Il a également constamment créé des looks pour ses coéquipiers, notamment en position haute. Sa défense est quelque peu discutable en raison de son manque de verticalité en tant que protecteur de pneu, et malgré son QI élevé, sa vitesse latérale du pied sur le périmètre ne diminuera probablement pas en NBA. Toute équipe NBA qui choisit Wesson le fera en raison de sa polyvalence offensive et de sa défense arrière solide.

49) Jaden McDaniels (Washington, Wing / Forward, Freshman)

Je n'ai jamais été trop haut sur McDaniels comme perspective en dehors d'un flirt de deux semaines avec lui en décembre. Ses compétences en tant que marqueur de l'aile sont indéniables, comme en témoignent les performances contre Baylor lors du match d'ouverture de la saison à Washington et contre l'Arizona la semaine dernière. Mais ces flashs ont été éclipsés par l'incohérence / l'inefficacité qui l'ont chassé du banc lors de 9 de ses 11 derniers matchs, un niveau de force et de capacité troublant à ajouter à son cadre et une mauvaise prise de décision. . Cependant, certaines équipes sont presque sûres de voir une avance chez McDaniels et de prendre une photo bien avant que je ne l'ai.

50) Ayo Dosunmu (Illinois, Guard, Sophomore)

Alors que Dosunmu était en haut de mon tableau de bord pour entrer les derniers chiffres, un nouveau regard sur le film et les chiffres a révélé qu'il ne pouvait vraiment pas déterminer exactement ce qui se traduirait par la NBA. Il a flashé dans presque tous les domaines de son jeu et a une bonne construction / construction pour sa position à 6 pieds 5 pouces, mais ils n'étaient pas assez cohérents pour croire qu'il pourrait être un bon défenseur, tireur ou fabricant de jeux en tant que professionnel. Cependant, il était à l'avant-garde de l'ascension de Fighting Illini cette saison et offre suffisamment d'espoir à une équipe théorique pour tenter sa chance à la fin du deuxième tour.

Niveau 6

Je voulais inclure ces joueurs, car beaucoup d'entre eux étaient très appréciés pour une place dans mon top 50. Cependant, je n'ai pas pu y arriver, soit en raison du manque de jeux que j'ai vus ou d'une préoccupation majeure dans leur jeu.

51) Abdolaye Ndoye * (Cholet, Wing, 1998)

52) Desmond Bane (TCU, Garde / Escadre, Sénior)

53) Jordan Nwora (Louisville, Ala, junior)

54) Mamadi Diakite (Virginie, avant / grand, RSenior)

55) Payton Pritchard (Oregon, Guard, Senior)

56) Ashton Hagans (Kentucky, Guard, Sophomore)

57) Corey Kispert (Gonzaga, Ala, Junior)

58) Joe Wieskamp (Iowa, Wing, Sophomore)

59) Udoka Azubuike (Kansas, Grande, senior)

60) Three Tinkle (État de l'Oregon, Ala, senior)

61) Filip Petrusev (Gonzaga, Big, Sophomore)

62) Keyontae Johnson (Floride, Ala, étudiant en deuxième année)

63) Tyler Bey (Colorado, Ala, junior)

64) Myles Powell (Seton Hall, garde, senior)

65) Saben Lee (Vanderbilt, garde, junior)

66) Robert Woodard (État du Mississippi, Wing / Forward, Sophomore)

67) Immanuel Quickley (Kentucky, Guard, Sophomore)

68) Nick Richards (Kentucky, Big, Junior)

69) Markus Howard (Marquette, garde, senior)

70) Elijah Hughes (Syracuse, Aile, Junior)

71) Daniel Oturu (Minnesota, Big, Sophomore)

72) Sylla aimante (Ostende, Forward / Grande, 2001)

73) Ochai Agbaji (Kansas, Ala, Sophomore)

74) Terrance Shannon (Texas Tech, Wing, Freshman)

75) Nate Hinton (Houston, Ala, étudiant en deuxième année)

Les joueurs qui seraient sérieusement pris en compte sur ma planche s'ils entraient:

Wendell Moore (duc, aile, étudiant de première année)

DJ Carton (Ohio State, Guard, Freshman)

Bryan Antoine (Villanova, gardien, étudiant de première année)

Josiah Jordan-James (Tennessee,

Samuel Williamson (Louisville, Ala, étudiant de première année)

Romeo Weems (DePaul, Wing / Forward, Freshman)

Isaiah Mobley (USC, attaquant, étudiant de première année)

Trayce Jackson-Davis (Indiana, attaquant, étudiant de première année)

Jay Scrubb (Collège John Logan, Ala, 2000)

David Johnson (Louisville, garde, étudiant de première année)

Promotion chez notre partenaire